Focus sur les enfants chéris des stars de la guitare

Dans le milieu musical, certaines guitares prennent du galon grâce à leurs propriétaires célèbres comme le musicien américain Kurt Cobain. Un des épisodes de Californication (saison 2, épisode 7) est d'ailleurs un clin d’œil : le héros principal se sépare de la guitare de Kurt Cobain en guise de cadeau forcé à un jeune homme qui ignore sa provenance. Certains guitaristes ont même donné des surnoms à leurs guitares et les bichonnent tout au long de leurs carrières. Bien entendu d'autres n’hésitent pas à les briser afin d'assurer le spectacle : Craig Nicholls, Tom Delonge ou Matt Bellamy. Ce dernier - chanteur de Muse - en a brisé ou jeté dans la foule plus d'une centaine lors de la tournée "Absolution Tour".

I Eric Clapton et ses Fenders


Né en 1945, ce chanteur anglais place sa confiance dans les Fender avec ses Fender Stratocaster 1957 (mix) et Fender Stratocaster 1956. Fondée en 1940, cette marque américaine débute par une production moindre : moins de 50 guitares nommées Esquire. Par la suite Fender devient la référence en raison de la forme ergonomique de la guitare et de l'excellente qualité de son. Pour les fans, la Guitare électrique FENDER Stratocaster® signature Eric Clapton (inspirée de la Blackie) est accessible à moins de 2500 euros.

II Billie Joe Armstrong et sa Fernandes Stratocaster 1982


Pour le musicien californien de Greenday, pas question de jouer sans sa beauté à cordes prénommée Blue. Ainsi sa guitare fétiche - Fernandes Stratocaster 1982 - est un pur produit japonais. Fondé en 1969 et dédié aux modèles haut de gamme, la marque a du affronter Gibson avant de pouvoir conquérir le marché. La guitare Fernandes est réputée pour sa qualité et ses sons précis.